Bandeau
Site d’information de la paroisse de Crécy-la-Chapelle, Villiers-sur-Morin et Voulangis
Slogan du site

Site internet local d’information religieuse de Crécy-la-Chapelle, Voulangis, Villiers-sur-Morin.

Obsèques et accompagnement des familles en deuil
Article mis en ligne le 30 octobre 2009
dernière modification le 2 novembre 2015

par La rédaction
Imprimer logo imprimer
La famille du défunt s’adresse directement aux pompes funèbres qui contactent ensuite l’équipe obsèques de la paroisse pour fixer la date et l’heure des funérailles. Une équipe de paroissiens formée et mandatée par Monseigneur Jean-Yves Nahmias, l’Evêque de Meaux, pour la Pastorale des Funérailles accueille alors la famille en deuil et prépare avec elle la célébration des obsèques. L’équipe de Pastorale des Funérailles est à votre écoute :

- Marie-Madeleine TRAVET 06 21 80 94 44 marie-madeleine.travet@orange.fr
- Alain LEGEAY 06 72 28 45 04 legeayalain@orange.fr
- Hélène MOGUEZ

La diminution du nombre de prêtres dans nos diocèses provoque des changements. Les laïcs sont depuis investis dans la mission de « l’accompagnement des familles en deuil. »

Historique de ce changement dans notre paroisse
En septembre. 2003, le Père Michel Duhamel, 75 ans, curé des « 3 clochers -Crécy–Villiers–Voulangis » prend sa retraite - Son successeur sera un prêtre modérateur qui partagera sa charge pastorale avec une E.A.P. « Equipe d’Animation Pastorale » composée de laïcs, c’est la formule prévue par l’Eglise quand un diocèse manque de prêtres, comme c’est le cas pour la Seine-et-marne. Le prêtre modérateur, non résident à la paroisse, sera alors pour une année, le père Raymond Guérin, curé de Villeneuve-le-Comte, qui accepta cette nouvelle charge. Dès son arrivée avec l’appui de l’E.A.P. il lance un appel auprès des paroissiens pour la constitution d’une équipe de laïcs pour « l’accompagnement au deuil » chargée lors d’un décès, de rencontrer la famille et de préparer avec elle la célébration des obsèques religieuses - avec - ou sans prêtre.

Naissance d’une « Equipe d’accompagnement au deuil »

En 2004, Quelques personnes ont accepté de se mettre en route avec le père Guérin, le célébrant habituel, ils vont rencontrer les familles lors d’un deuil et participer aux célébrations de l’A. Dieu. Renée Gorret et Pierre Thion seront les premiers à accepter ce service d’Eglise, d’autres paroissiens se joignent à eux, Janine Leveel, Claude Joulaud, Jean Rosier, Lucien Gorret, Madeleine Morel, Marie Madeleine Travet, et d’autres qui aident ponctuellement. Une session de formation pour les célébrations, organisée dans le secteur par le Père Wiertz, permettra à cette équipe, (après le départ du père Guérin en septembre 2004,) d’être prête à assumer cette mission et elle reçoit alors une délégation de Mgr de Monléon, évêque du diocèse.

La célébration des obsèques par des laïcs :

N.B. Les prêtres sont peu nombreux et ils ont la responsabilité d’un grand secteur ; les laïcs retraités, connaissent souvent mieux les familles, ils peuvent lors d’un deuil, leur consacrer plus de temps et être bien à leur écoute, ce qui est positif. En l’absence de prêtre, « l’équipe d’accompagnement » est habilitée pour faire la cérémonie de l’A. Dieu à l’église. - La célébration des obsèques n’étant pas un sacrement. Il faut aussi préciser que la présence du prêtre est obligée, quand la célébration comporte une eucharistie, c’est alors - une messe - qu’il préside, et que lui seul peut célébrer.

Le déroulement de célébration de l’A. Dieu

Au préalable, une rencontre a lieu avec des membres de la famille pour « préparer leur célébration ! »- C’est elle, qui a le choix des lectures et des chants qui correspondent le mieux à la personnalité de leur défunt. La célébration comporte : un accueil par le célébrant, et un résumé de la vie de celui qui nous quitte… et avec lequel, nous restons en communion, par le souvenir et la prière. Le rite de la lumière - : La lumière du Christ ressuscité transmise - des chants religieux de foi - Des prières, pour le défunt que l’on confie à Dieu, pour sa vie nouvelle. Le rite de la parole de Dieu : des lectures tirées de la Bible, choisies par la famille - Une explication des textes par le célébrant axés sur l’Espérance - La prière universelle, où l’on prie pour le défunt, pour sa famille, et pour d’autres intentions de la vie en société, dont celle des chrétiens –

Le dernier A. Dieu : Le défunt est confié à Dieu le père par Jésus Christ son fils ressuscité.

Les rites, de l’eau – rappelant le baptême – Celui de l’encens pour honorer son corps, « temple de l’Esprit » - Un temps de prières : Le Notre Père - et un chant à Marie, la Sainte Vierge - La célébration se termine par la bénédiction du corps et un geste d’Adieu au défunt par chacune des personnes présentes –
N.B. Une invitation est faite à tous, pour venir à la messe du dimanche : dite à l’intention du défunt - un temps fort : La communauté se rassemble le jour du Seigneur, pour recevoir une force pour continuer la route dans l’espérance : l’Eucharistie : recevoir Le corps du Christ ressuscité ! Au cimetière, avant l’inhumation, une prière est dite par un paroissien : un symbole et un message de foi. : Ex. « Le corps du défunt est mis en terre comme une semence, pour une vie nouvelle ! –« Ce que tu as semé en d’autres germera, celui qui perd sa vie, un jour la trouvera »



Photo Le Cliché Créçois


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8