Bandeau
Site d’information de la paroisse de Crécy-la-Chapelle, Villiers-sur-Morin et Voulangis
Slogan du site

Site internet local d’information religieuse de Crécy-la-Chapelle, Voulangis, Villiers-sur-Morin.

Tu ne réponds rien ? Vois tout ce dont ils t’accusent ! Mais Jésus ne répondit plus rien, si bien que Pilate était étonné.
Aujourd’hui, méditons au pied de la croix, l’Évangile selon St Marc, chapitre 15, versets 4-5
Article mis en ligne le 18 avril 2014
dernière modification le 9 novembre 2015

par Joël
Imprimer logo imprimer

En ce Vendredi Saint, veuillez trouver ci-après toutes les propositions de chemin de croix dans notre secteur. Notez également que commence aujourd’hui 18 avril, la Neuvaine à la Miséricorde Divine que vous trouverez, en pièce jointe, en bas de cette article. Sachez que cette neuvaine se terminera le dimanche 27 avril 2014, jour de la canonisation du Bienheureux Jean-Paul II. Notez que cette fête de la Miséricorde Divine a été instituée par Jean-Paul II, lui-même. C’est dire l’importance que revêt cette prière, cette année particulièrement !


Autres propositions de chemin de croix :
- chemin de croix à 11h à Voulangis
- chemin de croix à 15h à Villiers-sur-Morin
- chemin de croix à 17h à Crécy-la-Chapelle
Vous trouverez dans le document joint "Chemin de croix" la très belle méditation, venant des sanctuaires de Lourdes et qui sera médité pour le Chemin de Croix dans les rues de Meaux ce Vendredi Saint et à Crécy-la-Chapelle.

Voici la méditiation que nous vous proposons aujourd’hui :
Tu es là, au pied de la croix où notre Seigneur est suspendu comme un brigand, et la réussite du Serviteur de Dieu, annoncée par le prophète Isaïe, ne te paraît pas franchement éclatante.Hier encore, Jésus nous partageait le pain et le vin, enseignant, exhortant, préparant chacun de nous à la venue du Royaume. Aujourd’hui il s’est tu, comme un agneau qu’on mène à l’abattoir. Tu aimerais qu’il te rassure, qu’il se révèle de façon spectaculaire, qu’il condamne les méchants…
« Vas-y maintenant, montre leur à tous que tu es bien le Messie, ne nous laisse pas tomber ! ». Mais non, il ne se défend même pas. Il ne dit presque rien. Le temps n’est plus aux paroles mais à l’accomplissement de La Parole. Et c’est si difficile à comprendre ! « Oh, notre Dieu, pourquoi nous as-tu abandonnés ? »
Et sous tes yeux incrédules, en même temps que Jésus agonise, c’est ton espérance qui flanche lentement sur le bois, déchirée, défigurée.
Avec Marie, tu es là, au pied de la croix, interloqué, humilié. Sans voix.
Que dire d’ailleurs, qui n’ajoute à l’horreur de l’obscénité ou du cynisme ?
Faut-il que tu cries ?
Faut-il que tu ries ?
Faut-il que tu pleures ?
Et pleurer comment ?
Pleurer de dépit, pleurer de rage, pleurer d’amertume de t’être fait rouler par ce Roi-Messie qui t’a fait tant de belles promesses et qui finit lamentablement écorché sur le bois ? Faut-il que tu pries ?
Sans doute.
Tu peux t’abandonner à la folie de cette Passion, fermer un instant les yeux du monde et ouvrir les yeux de la foi.
Pour voir dans la croix, non pas d’abord le signe de la violence dont nous sommes capables, mais surtout le témoignage de l’amour fou de Dieu, qui, définitivement, nous rachète. Qui te libère.
Oui, tu peux prier en cette heure sombre, et ainsi accompagner Jésus qui meurt, pour que, toi aussi, tu puisses ressusciter, avec Lui, dans la lumière.
Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • Chemin_Croix.pdf
  • 5.4 Mo / PDF
  • Neuvaine à la Divine Miséricorde
  • 134.3 ko / PDF


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8