Bandeau
Site d’information de la paroisse de Crécy-la-Chapelle, Villiers-sur-Morin et Voulangis
Slogan du site

Site internet local d’information religieuse de Crécy-la-Chapelle, Voulangis, Villiers-sur-Morin.

7 juin 2013 : Fête du Sacré-Coeur de Jésus
Retrouvez dans cet article les plus belles photos de la Première Communion à Crécy
Article mis en ligne le 7 juin 2013
dernière modification le 13 juillet 2014

par Joël
Imprimer logo imprimer
L’Église catholique fête aujourd’hui le Sacré Coeur de Jésus. Cette solennité est célébrée 19 jours après le dimanche de Pentecôte, soit un vendredi (cette année, c’est le vendredi 7 juin 2013). L’instauration de ce culte a eu lieu à la suite des apparitions que Marguerite-Marie Alacoque (plus tard proclamée sainte) a eu de Jésus dès 1673 à Paray-le-Monial.
En pensant aux jeunes enfants qui ont fait leur première communion dimanche 2 juin, à la Collégiale de Crécy, nous vous proposons en cliquant sur ce lien

un album-photo de cette magnifique cérémonie. Pour leur famille et pour nos 8 jeunes qui ont reçu dans leur coeur, Jésus, pour la première fois, nous prierons aujourd’hui le Sacré-Coeur de Jésus.

Messe de 1ère Communion à la Collégiale de Crécy

C’est toujours avec la même joie que la Collégiale Notre-Dame-de-l’Assomption accueille des enfants à une étape importante de leur parcours de foi. Il y a 15 jours, c’était la messe de Profession de Foi de 17 enfants, dont nous avons déjà relaté l’évènement sur ce site. Dimanche 2 juin, ce fut pour 8 enfants du secteur de participer pour la première fois à l’Eucharistie.

Première communion en ce premier dimanche de juin, presque le premier dimanche, depuis bien longtemps, « inondé » par un soleil radieux dont on a oublié ses bienfaits. Un autre rayon de lumière va plus tard, dans la matinée, inonder de bonheur et de joie les huit enfants présents près de l’autel, en réalité dix, car deux d’entre eux ont déjà fait leur 1ère communion. En effet, pour la 1ère fois sur la paroisse des trois clochers, trois dates sont proposées aux enfants qui désirent faire leur première communion. Ce fut le cas de Titouan le dimanche 6 janvier et de Florian le dimanche de Pâques.

Une messe sous le signe de la nourriture.
Au « menu » des lectures, les vers 18 à 20 du chapitre 4 de la Genèse où Melkisédek, roi de Salem, offre à Dieu le pain et le vin ; ensuite la 1ère lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens (II, 23-26, partie appelé Institution de l’Eucharistie) où les plus essentielles paroles du Christ sont énoncées : « Ceci est mon corps, qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi. » puis « Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi. »
En ce jour de fête de la Solennité du Saint Sacrement, la liturgie nous offre en « supplément » une séquence où l’on découvre tout le mystère et toute la force de la présence du Christ dans l’Eucharistie : « Il est présent dans un fragment aussi bien que dans le tout ». Avant l’homélie du père Aimé, l’Evangile du jour ( Luc, 9, 11b-17), nous met l’eau à la bouche et nous rassasie avec l’épisode nommé « Le Christ nourrit son peuple », où cinq pains et deux poissons remplissent douze paniers, nourrissant ainsi cinq mlle hommes. Nous sommes un peu moins nombreux ce dimanche à la Collégiale, mais c’est la même nourriture de Vie qui nous est proposée par notre Seigneur, à travers les mots du père Aimé lors de son homélie. Une nourriture éternelle, essentielle, avec la rencontre réelle du Christ, dont les huit enfants présents « goûtait » de sa force et puissance pour la 1ère fois, des mains du père Aimé et du père ………, membre de la famille d’un des premiers communiants.

La messe a été l’occasion aussi d’une action de grâce pour les 50 ans de mariage de Christiane et Claude Catau, témoins de la solidité du lien de sacrement du mariage, devant ces enfants découvrant celui de l’Eucharistie. Qu’ils soient fidèles à cette première rencontre, à l’image de la fidélité de Christiane et Claude, fêtant leurs noces d’or, témoignage de la présence à la du Christ dans chacune de nos vies., rappelant l’épisode des « noces de Cana » .

Thierry BRIANE.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8