Bandeau
Site d’information de la paroisse de Crécy-la-Chapelle, Villiers-sur-Morin et Voulangis
Slogan du site

Site internet local d’information religieuse de Crécy-la-Chapelle, Voulangis, Villiers-sur-Morin.

Un papa - Une maman - On ne ment pas aux enfants
Discours du délégué départamental de Alliance VITA, le 23 octobre 2012
Article mis en ligne le 23 octobre 2012
dernière modification le 10 novembre 2015

par Joël
Imprimer logo imprimer
Projet de loi mariage et adoption
par des couples de même sexe
Où est l’enjeu central du débat ?
Pour ce rassemblement du Mardi 23 octobre 2012, à Meaux
Retrouvez l’album photo de la scénographie singulière, et le discours de Tugdual Derville dont l’objectif était de poser LA question à laquelle les Français ont droit.
En fin d’article, programme des prochains rassemblements.

Que voulons-nous manifester aujourd’hui, avec Alliance VITA et de très nombreux Français, réunis simultanément dans 75 villes de France ?

Au cœur de la ville sont rassemblés des hommes et des femmes. S’ils sont habillés de deux couleurs distinctes, c’est qu’ils s’inscrivent dans la parité homme-femme qui marque chaque être humain, issu d’un homme et d’une femme, comme la marque propre de l’humanité, composée de deux groupes d’égale dignité : les hommes et les femmes.

Environ, 130 manifestants d’après la Police

Mais voilà que surgit un jeune portant deux ailes. Elles symbolisent cette réalité intangible : chacun est issu d’un homme et d’une femme, chacun a besoin, pour trouver son équilibre, d’un papa et d’une maman.
Bien sûr, il ne s’agit pas d’exclure les enfants privés de l’un ou l’autre de leur parent : orphelins, familles « monoparentales »… Au contraire, la solidarité nationale doit tout faire pour épauler ces enfants, ainsi que tout parent isolé, dans sa tâche éducative. Apporter cette aide, c’est reconnaître le manque de l’un des deux parents.

L’enfant avec ses ailes "papa-maman" prend enfin son envol

Mais justement, un projet de loi entend bouleverser l’équilibre père-mère au sein même du couple de parent, alors qu’il est le meilleur cadre offert à l’enfant pour se construire. On veut donner à certains enfants en attente d’adoption deux papas ou deux mamans, mais cela les prive d’une maman ou d’un papa. De quel droit imposer cela à un enfant, déjà fragilisé par une rupture ou un deuil ? De quel droit lui imposer une fiction, en tentant de lui faire croire qu’on peut être l’enfant de deux hommes ou de deux femmes ? On ne ment pas aux enfants. Les enfants adoptés ont déjà conscience que toute manipulation sur leurs origines constitue une grave maltraitance.

L’enfant lancé dans la vie avec son père et sa mère se tient fièrement comme une statue victorieuse

Cet enfant portant deux ailes a déjà des difficultés à trouver son équilibre pour prendre son envol dans la vie. Si les composantes maternelles et paternelles sont si précieuses et non interchangeables, c’est bien en raison de la valeur même de la parité. Tour à tour, le père et la mère contribuent à protéger, soutenir, donner confiance, encourager, consoler, poser des limites, jusqu’à apprendre la valeur de la liberté.

Un message clair et respectueux de tous

Comment prétendre effacer cette parité père-mère, tout en faisant la promotion d’une parité homme-femme au Gouvernement et dans toutes les sphères de décision ? Le droit A l’enfant va-t-il prendre le pas sur le droit DE l’enfant ?

Alliance VITA prend la défense de l’enfant avec de très nombreux Français : professionnels de l’enfance, soignants, éducateurs, couples en attente d’enfant à adopter, associations de solidarité…
Derrière la revendication sur le « mariage et l’adoption par des personnes de même sexe », la question qui se pose est : un enfant confié à l’adoption mérite-t-il d’avoir un père et une mère ?
Avec 63% des Français, et certainement bien plus lorsqu’aura été mieux explicité cet enjeu, nous disons OUI. Plaçons aujourd’hui l’enfant au cœur de ce débat !
Un papa, une maman, tout simplement ! »

Les raisons de cette manifestation pacifique

VITA a choisi d’appliquer toutes ses forces dans ce débat, parce qu’il nous concerne tous, et qu’il a des répercussions bien au-delà de ceux qui revendiquent de se marier avec une personne de même sexe.

75 événements simultanés conduits par les équipes départementales d’Alliance VITA se sont tenues dans 75 centres-villes. Ils sont le point de départ de mobilisations régionales et nationales qui visent à engager le débat que le gouvernement tente d’escamoter. Au-delà de toutes les sensibilités politiques, associatives ou religieuses, ce qui préoccupe VITA c’est la justice et la solidarité vis-à-vis des citoyens les plus fragiles. Cette priorité a été montrée de manière spectaculaire, ce mardi 23 octobre 2012.

Qui est Alliance VITA ?

Alliance VITA est une association fondée en France en 1993 au moment des premières lois bioéthiques. Elle agit selon deux axes : l’aide aux personnes confrontées aux épreuves de la vie ; la sensibilisation du public et des décideurs à la protection de la vie humaine. Alliance VITA compte 104 équipes départementales, et plus de 32 000 soutiens en France.

Les sites d’écoute d’Alliance VITA :
SOS bébé : www.sosbebe.org
SOS fin de vie : www.findevie.org
Site d’Alliance VITA : www.alliancevita.org

Questions à Tugdual Derville, Délégué général d’Alliance VITA
75 manifestations pour protéger l’enfant
Projet de loi mariage et adoption homosexuels
23 octobre 2012

Pourquoi vous mobilisez-vous le 23 octobre dans 75 villes de France ?

C’est un début : en se déployant dès maintenant dans 75 villes, Alliance VITA a choisi d’alerter le maximum de Français. Notre présence dans toutes ces villes souligne l’ancrage local de cette mobilisation et montre que ce projet concerne tous les Français. Confrontés au projet de loi visant à légaliser le mariage et l’adoption pour des personnes de même sexe, nous considérons que la protection de l’enfant doit être la priorité. Plus qu’à une manifestation proprement dite, les participants sont donc invités à composer, par leur présence, une image symbolique exprimant cette conviction.

Est-ce une action qui peut être taxée d’homophobe ?

Certainement pas, puisque c’est l’enfant que nous situons au cœur du débat. Il serait injuste de laisser enfermer l’opposition à ce projet dans une accusation d’homophobie, qui a pour effet d’escamoter le débat. Ce qui compte, c’est la qualité de notre discours et le caractère paisible de nos rassemblements. Leur enjeu est capital : la société peut-elle décider d’annuler le repère fondateur de la vie en société, selon lequel nous sommes tous nés d’un homme et d’une femme ?

La majorité des Français ne semblent pas opposés au mariage pour les couples de même sexe…

Ils n’ont pas conscience que le mariage institue la famille et que ce projet bouleverserait sa définition.

Quel regard portez-vous sur l’évolution de l’opinion des Français sur l’adoption pour les couples de même sexe ?

Leur réaction est différente selon qu’ils se placent du point de vue des adultes ou du point de vue des enfants. Jusqu’alors on parlait de « mariage pour tous ». Les Français commencent à mesurer que ce droit implique celui d’adopter des enfants. Des voix s’élèvent pour prendre leur défense. Si l’on se met à la place d’un enfant en attente d’une famille d’adoption, cela saute aux yeux qu’il a besoin d’un papa et d’une maman.

Quelles sont vos principales réticences ?

Deux papas ne remplacent pas une maman et deux mamans ne remplacent pas un papa. Tout le débat sur la parité trouve son fondement dans la parité originelle père/mère au sein du couple. Imposer à un enfant l’idée qu’il pourrait avoir deux pères ou deux mères, ce serait un mensonge d’Etat. En réalité, ce projet cède à des revendications très minoritaires, mais touche à ce qu’il y a de plus précieux dans notre société : la structuration de la famille au service de l’enfant. On nous parle d’égalité mais c’est justement l’égalité entre les enfants qu’il faut protéger. Priver délibérément l’enfant d’un père ou d’une mère serait une discrimination inacceptable.

Les Français sont-ils réellement mobilisés contre le projet de loi ?

Le débat est en train de monter avec des lignes d’opposition finalement puissantes et diverses. Beaucoup de maires, par exemple, sont concernés en tant qu’officiers d’état civil et rentrent en fronde. A gauche comme à droite. Des professionnels de l’enfance prennent la parole pour éviter que des décennies de découvertes sur l’importance du père et de la mère dans la construction psychique de l’enfant ne soient balayées. Je perçois la montée d’une contestation qui rassemble des personnes attachées, au nom de tous les enfants, à un repère majeur de notre société que ce projet entend saper. Nous avons rarement constaté chez ceux qui nous soutiennent une telle attente d’agir. Après les rassemblements du 23 octobre 2012, Alliance VITA soutiendra un rassemblement national à Paris dont la date sera déterminée par le calendrier du gouvernement.

Pour en savoir plus sur Tugdual Derville et l’association Alliance VITA dont il est le délégué général, écoutez le podcast de l’émission du "Grand témoin" de Radio Notre-Dame dont il était l’invité le 30 octobre dernier :
http://radionotredame.net/player/http://radionotredame.net/wp-content/uploads/podcasts/le-grand-temoin/le-grand-temoin-30-10-2012.mp3

Dans un cadre différent des rassemblements de ce jour, mais dans le but d’aller plus loin dans la réflexion, nous vous proposons les documents très intéressants ci-joints :

- Le mariage homosexuel vu par le grand rabbin de France, Gilles Bernheim ;
- Le discours d’ouverture de l’Assemblée plénière de la Conférence des Evêques de France, prononcé par le Cardinal André Vingt-Trois à Lourdes, le 3 novembre 2012 ;
- L’homélie du cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris prononcée lors de la messe du 4 novembre 2012 en la basilique du rosaire de Lourdes.

Voici ce que vous pouvez faire dans les prochains jours

Il est important que chacun fasse quelque chose ! Tous les efforts compteront. Écrivez à vos élus : députés, dites votre soutien aux maires qui s’engageront à refuser le mariage entre personnes de même sexe, etc, au président. Parlez autour de vous. Vous êtes soutenu par une opinion publique majoritairement favorable à la cause de l’enfant.

Diffusez le plus possible la vidéo http://www.flickr.com/photos/alliancevita/8116524789/ et les photos à vos contacts locaux. Faites la promotion de cet article au plus grand nombre.

Plusieurs autres rassemblements sont prévus.

le samedi 17 novembre : rassemblement appelé "la manif pour tous". Ce rassemblement a lieu à Paris, place Denfert Rochereau, à 14h30.
Une autre manifestation unitaire, inter-associations, aconfessionnelle et apolitique aura lieu le 13 janvier à laquelle Alliance VITA appellera à se rendre. D’ici là, parlons, argumentons, intéressons par tous les moyens à ce qui est en train de se préparer.

la manifestation du dimanche 18 novembre est à éviter. Les méthodes et l’éthique du mouvement organisateur (Civitas) ne sont pas celles d’Alliance Vita, qui déconseille fortement de s’y associer. Le rassemblement de Civitas risque d’être médiatiquement contreproductif.

Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • Discours Ouverture Assemblée Pleinière 3 nov 2012
  • 186.3 ko / PDF
  • Homélie Assemblée Pleinière Lourdes 4 nov 2012
  • 94.2 ko / PDF
  • Le mariage homosexuel vu par le grand rabbin de France
  • 731.9 ko / PDF
  • Tract Alliance VITA - Tract Alliance VITA
  • 363.7 ko / PDF


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8