Bandeau
Site d’information de la paroisse de Crécy-la-Chapelle, Villiers-sur-Morin et Voulangis
Slogan du site

Site internet local d’information religieuse de Crécy-la-Chapelle, Voulangis, Villiers-sur-Morin.

Crécy : une communauté chrétienne bien vivante
Invitation à une assemblée paroissiale extraordinaire, le 10 mai 2012 à l’église St Georges
Article mis en ligne le 7 mai 2012
dernière modification le 15 octobre 2015

par Joël
Imprimer logo imprimer
Grande nouveauté, cette année se tiendra à l’église Saint Georges de Crécy une grande et exceptionnelle assemblée paroissiale où vous êtes tous invités. Dans une ambiance chaleureuse et fraternelle, l’Equipe d’Animation Pastorale conduite par ses 2 pasteurs "hors norme" que sont les Pères Aimé et Philippe, souhaite favoriser l’échange, la rencontre des uns et des autres et avoir ensemble une réflexion sérieuse sur la vie de notre communauté paroissiale. Alors, jeunes et adultes, célibataires et couples, laïcs et religieux, venons tous le 10 mai de 20h à 22h partager nos doutes, nos certitudes, nos attentes et notre foi au cours de cette assemblée qui se terminera par un verre tout aussi fraternel.


Nous vous proposons ici le texte d’annonce à ce grand évènement paroissial qui a été fait dimanche dernier à Crécy :

“Je ne vais pas vous faire un long discours, mais je voudrais juste vous poser une question simple : Avez-vous entendu parler de Vatican II dont nous célébrons cette année le 50ème anniversaire ? Pour la première fois dans l’Eglise, entre 1962 et 1965, un concile réunissant les évêques du monde entier (ils étaient plus de 2000) a eu pour but de dire clairement au monde ce qu’est l’Eglise et quelle est sa mission. 50 ans après, sans que nous ne nous en rendions compte au quotidien, nous vivons de cette Pentecôte, de ce souffle nouveau qui a soufflé sur l’Eglise entière. La preuve, dans nos paroisses, l’organisation et le fonctionnement de notre secteur des 3 clochers découle directement des orientations voulues par Vatican II :

Le Christ est la lumière du monde. Nous sommes tous chargés, prêtres et nous aussi laïcs, nous tous qui formons l’Eglise, de porter cette lumière dans le monde entier, d’annoncer la Bonne Nouvelle.

Depuis le départ en 2003 du Père Duhamel comme prêtre résident à Crécy, nous fonctionnons en Equipe d’Animation Pastorale avec un prêtre référent. Depuis Trinité 2008, notre Eglise diocésaine a été réorganisé en pôles missionnaires. Le fonctionnement et la mission des EAP ont été clairement redéfinis. Ils sont d’ailleurs très bien décrit dans la « Charte et guide pastoral des Pôles Missionnaires » que vous avez tous, j’espère, sur votre table de chevet…

Je vous ai énoncé ces quelques dates clés de notre histoire pour vous dire que l’assemblée paroissiale que nous vous proposons et à laquelle vous êtes tous conviés dans cette même église St Georges le jeudi 10 mai à 20h n’est pas anodine, et nous engage tous dans notre mission de chrétiens. Je vous proposons, en effet, que vous soyez pratiquant régulier ou occasionnel, jeune ou moins jeune, de venir échanger et débattre avec les pères Aimé et Philippe et toute notre EAP sur la vie et les actions menées dans notre chère paroisse des 3 clochers.

Vous êtes tous concernés et je suis sûr que vous avez tous quelque chose à dire. Parlez-en largement autour de vous, venez nombreux. Enfin, si vous hésitez encore, un pot de l’amitié (j’ai envie de dire un pot fraternel) vous sera servi à 22h00, heure précise de fin de notre assemblée paroissiale.
Nous vous distribuerons des tracts à la sortie de la messe et l’annonce sera faite également sur le site www.chapelle-crecy.com pour vous rappeler ce rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte : jeudi 10 mai de 20h à 22h ici même.
Merci beaucoup de votre écoute et bon dimanche à tous.”

Téléchargez, imprimez et diffusez largement cette invitation auprès de vos parents et vos amis.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean
Jésus affirmait avec force :
« Celui qui croit en moi, ce n’est pas en moi qu’il croit, mais en celui qui m’a envoyé ; et celui qui me voit voit celui qui m’a envoyé. Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres.
Si quelqu’un entend mes paroles et n’y reste pas fidèle, moi, je ne le jugerai pas, car je ne suis pas venu juger le monde, mais le sauver.
Celui qui me rejette et n’accueille pas mes paroles aura un juge pour le condamner. La parole que j’ai prononcée, elle le condamnera au dernier jour.
Car ce que j’ai dit ne vient pas de moi : le Père lui-même, qui m’a envoyé, m’a donné son commandement sur ce que je dois dire et déclarer ; et je sais que son commandement est vie éternelle. Donc, ce que je déclare, je le déclare comme le Père me l’a dit. »

Homélie – 2 mai 2012 mercredi, 4e semaine du temps pascal, année B


Frères et soeurs,
La liturgie de ce mercredi de la quatrième semaine du temps pascal nous propose un court passage de l’évangile de Jean. L’évangéliste situe ce discours de Jésus après son entrée triomphale dans Jérusalem une semaine avant Pâques, et avant son dernier repas avec ses
disciples. Cette déclaration forme en quelque sorte l’épilogue de la première partie de l’évangile et clôt la proclamation publique de Jésus, qui dorénavant se retrouvera en petit comité avec ses disciples. Nous comprenons donc l’importance de ces paroles qui constituent
un résumé de son enseignement public, une sorte de testament.
Et dans la foule à laquelle il s’adresse, saint Jean nous précise qu’un certain nombre de dirigeants étaient présents, mais ils n’osaient pas confesser leur foi en lui de crainte d’être exclus de la synagogue.
Ils préféraient demeurer dans l’ombre de l’anonymat plutôt que d’être exposés en pleine lumière. On peut donc penser que Jésus s’adresse en particulier à eux lorsqu’il dit :
« Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. »
Cette parole, elle s’adresse bien sûr aussi à nous aujourd’hui, et je dois reconnaître que c’est une parole difficile, qui m’interroge :
d’abord, est-ce que je crois vraiment dans cette parole ?
Comment est-ce que je m’y prends pour ne pas demeurer dans les ténèbres ?
Sachons que, par la foi, la lumière du Christ en nous touchant nous transforme, à tel point qu’il dit à ses disciples :
« Vous êtes la lumière du monde » (Mt 5, 14) et encore :
« que votre lumière brille devant les hommes : alors en voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. » (Mt 5, 16)
Comment est-ce que je suis lumière du monde, à travers mes paroles, mes attitudes et mes actes ? Comment porter la lumière à mes frères ? _ Il n’y a pas de réponse toute faite, bien sûr, c’est à chacun de discerner ; dans ce monde qui nous demande d’être performants et efficaces, il ne s’agit pas d’être maladroits ou naïfs, mais il n’est pas question non plus d’être complètement passifs. Il nous est demandé de témoigner de ce qui nous anime. C’est par ma foi et par mes actes que je serai jugé ; le Christ n’est pas venu me juger, il est venu me sauver, il est venu sauver le monde. Mais pour sauver le monde – et cela, c’est un mystère – Dieu le tout-puissant a voulu avoir besoin de mes bras, de mon regard, et de ma parole.
Seigneur, donne-moi le discernement nécessaire pour être pertinent dans mes choix et dans mes attitudes, et le courage d’aller au bout du témoignage que tu m’as donné mission d’apporter, afin que je sois avec mes frères lumière du monde.


Renaud Cherel,
diacre permanent

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • EAP-projet-A5-v3.pdf
  • 200.6 ko / PDF


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8