Bandeau
Site d’information de la paroisse de Crécy-la-Chapelle, Villiers-sur-Morin et Voulangis
Slogan du site

Site internet local d’information religieuse de Crécy-la-Chapelle, Voulangis, Villiers-sur-Morin.

Inauguration du nouveau local du Secours Catholique de Crécy
Au fond de l’homme, il y a l’amour des généreux
Article mis en ligne le 4 novembre 2011
dernière modification le 1er janvier 2012

par Laurence, Evelyne
Imprimer logo imprimer
C’est dans une ambiance chaleureuse et conviviale qu’a eu lieu, le 14 octobre 2011 en fin d’après-midi, l’inauguration du nouveau local du Secours Catholique à Crécy-la-Chapelle, au 45 rue du Général Leclerc.
Veuillez noter dans vos agendas, que la prochaine opération "Boîtes pour Partager" organisée par le Secours Catholique aura lieu le 5 novembre 2011 devant les magasins d’Intermarché et Carrefour City de Crécy.

En attendant la venue du Père Philippe Legrand, notre curé de pôle missionnaire de Meaux, qui est aussi notre prêtre référent du secteur de Crécy la Chapelle- Villiers-Voulangis, nous avons visité les pièces du nouveau local.




Père Philippe arrive avec un visage rayonnant comme à son habitude et nous dit qu’il est heureux de bénir le local et qu’il est important d’accueillir ceux qui franchiront son seuil.




Après avoir lu les versets 31-46 dans Matthieu 25, texte de la Bible très approprié en la circonstance, (« Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger »), le Père Philippe insiste sur le fait que dans une communauté humaine, le pilier c’est la solidarité ; et au sein d’une communauté paroissiale, il y a trois dimensions importantes :
- le service aux plus petits et aux plus pauvres
- l’annonce de la foi
- la prière





Père Philippe remercie tous ceux qui ont œuvré à la mise en place de cette nouvelle antenne du Secours Catholique.

Monsieur le Sénateur-Maire M. Houel et Mme Autenzio Christine, adjointe chargé des affaires sociales sont ensuite arrivés. Mme Autenzio a précisé que M. Houel a plusieurs fois rappelé l’importance d’agir pour les personnes les plus défavorisées, elle a insisté sur le très étroit travail de collaboration qui existe entre les services de la Mairie et le Secours Catholique et a souhaité que cette collaboration soit toujours bénéfique pour les personnes en difficulté. Elle a remercié pour leur action les responsables locaux du Secours Catholique.

Evelyne, responsable de l’équipe des lieux, a lors pris la parole pour refaire l’historique du chemin parcouru jusqu’à aujourd’hui :




Une équipe en chemin

Rappel historique

2005 :
Lucien et Renée Gorret que tout le monde connaît à Crécy, décident après de nombreuses années de service, de passer la main pour l’organisation annuelle de récolte de boîtes de conserves, produits alimentaires et d’hygiène à destination de plus démunis d’entre nous. Ils ont beaucoup donné et sont pour moi de belles pierres vivantes, fraternelles et solidaires de notre commune et de notre secteur paroissial. Je voulais leur rendre cet hommage et leur dire un grand merci ! Mais cette action de Carême ne pouvait s’arrêtait comme cela. Je décide donc de prendre le relais avec d’autres : Brigitte, Geneviève, Gabriel, Marie-Christine et Christiane ; nous continuerons l’opération des « boîtes pour partager » aux sorties des magasins de Crécy, avec le soutien indéfectible et joyeux de Joël et de Pierre, et nous commençons à réfléchir sur la création d’une véritable antenne du Secours Catholique.





2006 :
Mme Autenzio et Mr Letissier répondent présents pour nous aider. Ensemble nous faisons le point sur les besoins et la manière de parvenir à améliorer le sort des familles, des enfants en difficultés et des personnes les plus fragiles.

Nous commençons à faire du soutien scolaire en lien avec l’école de « l’Eau vive » dans les locaux du presbytère, mais ce n’était pas idéal pour avoir l’accueil dont nous rêvions. Il nous fallait trouver une solution.

Premier local au sous-sol du presbytère

MAI 2007 :
Nous décidons de remettre en état une belle pièce située au sous- sol du presbytère. Avec l’accord de l’EAP (Equipe d’Animation Pastorale) , nous déblayons le bric-à-brac existant, nous lessivons avec Brigitte. Gérard, Gabriel, Jean-Michel et Edwige viendront nous aider à poncer et peindre ce local pour le rendre un peu plus accueillant. Je remercie toutes ces personnes ainsi qu’Eliane pour ses talents de couturière, qui ont permis d’habiller nos petites fenêtres et ainsi rendre cet endroit plus chaleureux.




Nous commençons par deux permanences, le lundi après-midi et le samedi matin. Je reste en lien avec les services sociaux de la mairie, en la personne de Mme SEURE qui me confie les personnes en difficultés pouvant bénéficier de notre soutien.

Complètement novices dans le domaine de soutien social, nous nous initions bien entendu, grâce aux formations proposées par la délégation de Meaux. C’est avec notre bonne volonté et tout notre cœur mais aussi avec quelques compétences tout de même dans certains domaines que nous fonctionnons.

C’est ainsi que semaines après semaines, nous apprenons aussi sur le tas comme l’on dit, comment gérer nos émotions, dialoguer avec des personnes très différentes, comment repérer les vraies situations de précarité et celles qui ne relèvent pas du social. Cette distinction n’est pas tout de suite évidente. Nous découvrons un monde de grande solitude et de fragilités, une société qui ne sait plus comment appréhender toutes ces situations qui nous paraissent bien des fois inextricables. Nombres de femmes seules souvent démunies à tout point de vue n’arrivent plus à faire face aux factures, à l’éducation, aux repas que l’on a plus envie de préparer, aux enfants qui se déscolarisent, à la violence, à la maladie qui se rajoute quelque fois…

Une bonne écoute et la construction d’un lien amical est une première bouée de sauvetage.

Un bilan de la situation à effectuer dans la confiance, des clés à trouver ensemble pour sortir la tête de l’eau, voilà notre premier travail. Toutes ses situations de précarités sont dures à vivre, faire la démarche de venir frapper à notre porte lorsque l’on ne voit plus de solution est un pas qui coûte énormément, surtout pour un homme, mais voir un sourire apparaître sur un visage fermé à double tour, voir un dos qui se redresse, une tête qui se relève, voilà notre joie et notre raison d’être.

Le problème du logement est crucial aujourd’hui. Avec les situations de familles recomposées, il y a deux fois plus de besoin et le marché de l’immobilier à loyer modéré fait extrêmement défaut partout. « Pas de logement, pas de travail et pas de travail, pas de logement ! »
Nous avançons pendant trois années, l’équipe s’agrandit, Colette, Annie, Maria, Monique, puis Françoise et Isabelle nous rejoignent, chacune avec leurs talents et leur bonne humeur.

Nous essayons de mettre en route des cours de cuisine visant à apprendre à s’organiser, à gérer un budget, à redonner aux mamans le goût de faire un bon repas peu coûteux et bien sûr de cuisiner avec des produits frais. Mr Houel nous ayant accordé l’utilisation de la cuisine de la salle des fêtes nous démarrons nos cours, mais les mamans ont du mal à sortir de chez elle. L’enfermement, le repli sur soi est aussi une conséquence de la précarité. Aussi, après quelques essais, nous arrêtons l’activité et nous la reprendrons en décembre 2011 autour de recettes de Noël. Trouver un vrai local, afin de recevoir les personnes de façon individuelle, stocker les produits alimentaires, devient indispensable.

Enfin, une vraie belle maison !



Fin 2010 :
La providence aidant, nous avons l’occasion de louer un appartement en plein centre de Crécy. Après avoir eu l’accord de la délégation nous voilà une nouvelle fois dans le lessivage, la peinture et l’aménagement intérieur. Quatre bénévoles nous quittent pour des raisons d’éloignement et deux autres se présentent en cette fin 2011, Alain avec ses qualités de bricoleur ainsi qu’une seconde Isabelle dont l’expérience dans le domaine social nous sera très précieuse.



Fin 2011 :
Nous sommes aujourd’hui onze bénévoles, heureux de pouvoir accueillir et de suivre des familles, des hommes et des femmes vivant seuls, dans un local chaleureux. Nous prenons avec eux le temps de faire connaissance, d’établir une relation de confiance et de voir ensuite comment cheminer ensemble vers une issue favorable, l’assistanat n’étant pas du tout notre but.

MERCIS
Je remercie toute l’équipe pour leur travail, leur enthousiasme au service des plus fragiles d’entre nous. L’aide alimentaire, l’aide financière ponctuelle après étude du dossier, le soutien scolaire, l’alphabétisation, voilà pour l’instant nos priorités et les projets sont nombreux Je tiens à remercier Mr et Mme Migette de l’association l’Entraide ainsi que Mme Huyghe de la Croix Rouge présente aussi sur notre secteur, pour leur aide constante et fraternelle.
Pas de concurrence dans ce domaine, nous œuvrons tous pour un monde plus juste et plus digne.
Merci à tous nos donateurs connus et inconnus ainsi que nos futurs donateurs. C’est avec plaisir que nous accueillerons d’autres bénévoles, n’hésitez pas à nous contacter ! Merci à Mr Houel et aux différents adjoints et conseillés municipaux présents à l’inauguration du 14 octobre dernier, merci pour leur soutien, et le travail d’équipe que nous continuerons à faire en vue d’améliorer le sort des plus faibles d’entre nous.

Nous tenons aussi à remercier aussi le père Philippe Legrand pour la belle célébration de bénédiction de notre nouveau local et l’envoi en mission de toute l’équipe, en présence de Mme Giovanna Brunet notre présidente :« ce que vous avez fait aux plus petits d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait  » dit Jésus en Mt 25,40

Evelyne




C’est autour d’un pot de l’amitié que nous avons pu échanger et faire connaissance avec de nouvelles personnes, les responsables des autres secteurs et ceux de notre secteur.





Nos permanences sont actuellement : le lundi de 15h à 17h30 et le samedi de 9h30 à 12h.
Pas de permanence pendant les vacances scolaires et le mois d’août.
Vous pouvez nous laisser un message sur le 01 75 78 38 63 ou par courriel : sc77.crecy@sfr.fr

responsable de l’équipe, Evelyne Reydel ,
Tél : 06 13 62 01 66




EVELYNE et LAURENCE



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8