Bandeau
Site d’information de la paroisse de Crécy-la-Chapelle, Villiers-sur-Morin et Voulangis
Slogan du site

Site internet local d’information religieuse de Crécy-la-Chapelle, Voulangis, Villiers-sur-Morin.

En 2011, laissons-nous guider par la Vierge Marie
Témoignages du pèlerinage diocésain à Lourdes
Article mis en ligne le 14 janvier 2011
dernière modification le 21 janvier 2012

par Joël
Imprimer logo imprimer
Au milieu de la nuit de Noël, avec Marie, Mère de Dieu, nous avons accueilli la lumière du monde. En effet, Jésus est venu à la rencontre de notre humanité, humblement, dans une crèche, pour éclairer nos vies.
Au milieu de la nuit de l’hiver, pendant ces périodes de grand froid, il arrive que nous n’ayons pas toujours le moral. En plein cœur de cette interminable période hivernale, je vous propose ce petit rayon de soleil, l’album-souvenir du pèlerinage de l’Hospitalité de Meaux de juillet 2010. Vous verrez comment Marie est présente au milieu de la nuit de la vie de chacun de nous qui avons recours à Elle, de ceux qui souffrent et de ceux qui sont au service des malades.

Thème pastoral 2010 : Avec Bernadette, faire le signe de la croix
Tous les ans, un thème pastoral d’année est choisi par l’évêque du diocèse de Tarbes et Lourdes, Mgr Perrier. Comme Marie a appris à faire le signe de la croix à Bernadette, nous aussi, en tant que baptisé, refaisons ce signe de croix, tous les jours, lentement et amplement.
Au cours de ce pèlerinage diocésain, pendant les liturgies, les conférences, les chemins de croix et les prières, tous les pèlerins ont pu réfléchir et redécouvrir tout le sens de ce geste fondamental de la prière du chrétien :

le signe de croix.
Il est le signe que la vie est plus forte que la mort et que l’amour est plus fort que la haine.

Lors de la cérémonie de réconciliation, tous les malades et hospitaliers, après avoir reçu le sacrement du pardon, ont déposé leur lumignon en forme de croix, signe du Salut, pour manifester leur désir de revenir vers le Père.

La titularisation
Un autre temps fort de ce pèlerinage a été la titularisation de 9 hospitaliers et 10 hospitalières. Il s’agit d’une cérémonie bouleversante au cours de laquelle les hospitaliers reçoivent une petite insigne. Les hospitalières reçoivent en plus un voile bleu. Mais c’est bien la remise du cierge allumé au cierge Pascal et de l’image bénie de la grotte qui confère à cette cérémonie un caractère d’engagement fort du titulaire au service des malades. Parmi ces nouveaux engagés, on peut remarquer la joie qui a inondé le cœur de :

Dominique Boulland de Quincy :

Simon Deletain de Chapaubert, Benoît Devestele de montdauphin
et Sébastien De Wulf de Rubelles :

Guy Leconte de Thorigny :

Antoine Morel de Crécy, nommé avec Guy et d’autres titulaires pour porter le dais qui abrite le Saint Sacrement de la procession eucharistique menée par le diocèse de Meaux

Mot de la Présidente Catherine Poisson :

« Le dernier jour du pèlerinage, et après de très belles et nombreuses cérémonies sur les sanctuaires de Lourdes, la présidente Catherine Poisson et les hospitaliers ont été touchés par la visite de Monseigneur Albert Marie de Monléon sur le lieu d’hébergement des personnes malades (accueil Marie Saint -Frai).
Ils ont particulièrement apprécié les vifs remerciements du Père Evêque pour leur disponibilité et leur dévouement ainsi que l’humeur joyeuse et fraternelle de toute l’Hospitalité. Les personnes malades ou pèlerins invalides ainsi que leurs accompagnants hospitaliers et hospitalières remercient de tout cœur les jeunes musiciens (équipe d’animation) car ils savent à la fois faire chanter, participer tous ceux qui malheuresement n’ont pas d’occasion pour le faire au cours de messes ett... que nous enchanter par la qualité de leur musique souvent leurs compositions. Le groupe d’animation liturgique était composé de :
- Maël (piano et voix)
- José (guitare et voix)
- Benoît (batterie)
- Charlotte (flûte traversière)
- Pierre (basse)
- Claire (guitare et voix) »

Trois expériences (ou trois grâces reçues entre autres) qui ont marqué particulièrement Dominique Gachet de Thorigny :

- La soirée Louange qui a permis d’exprimer un vœux de conversion de soi-même.

- L’opportunité que m’a été offerte une personne malade dont je tirais la voiture de lui faire parcourir le nouveau chemin de croix. Elle en avait fait la connaissance à travers un reportage de l’hebdomadaire Famille chrétienne et avait correspondu avec le sculpteur, une femme en l’occurrence, qui lui avait adressé un livret décrivant pour chaque station ce qu’elle avait voulu exprimer. J’avais pris l’autorisation de cette escapade et nous n’avions qu’un temps limité, mais elle m’a fait lire le dernier paragraphe du texte dédié à chaque station. Nous avons été heureux de communier ensemble à la beauté des sculptures, à la magnifique expression des personnages et à la réalité de l’évocation. Ensuite, elle m’a demandé de passer par la tente de l’adoration avant de rejoindre la procession eucharistique.

- La participation à la chorale lors de la messe internationale. Là aussi j’avais pris soin de savoir si je pouvais me libérer. Le chef de chœur nous a demandé de sourire en chantant pour donner de la couleur à notre voix. Chanter avec cœur dans un chœur et exprimer sa joie au cours de la célébration eucharistique à travers le chant est plus qu’enthousiasmant.

Témoignage d’Evelyne Reydel de Crécy :

« Ce qui me frappe à chaque pèlerinage, c’est le bienfait que procure le fait de se donner aux autres, d’être utile, de servir ; Roger et tant d’autres qui ne sont pas considérés dans la vie ordinaire et qui comptent pour rien, redeviennent à Lourdes, une personne, un prénom, un visage que l’on connait, à qui l’on sourit.

Méprisées, ridiculisées, ignorées, ce sont ces personnes-là que le Seigneur a choisi pour nous dire la force de l’amour, de l’amitié, du service. Ce sont toutes ces petites Bernadette, tous ces petits balais que l’on met derrière la porte dès qu’on n’en a plus besoin qui changeront le monde et notre façon de le voir.
Merci Marie de nous avoir encore appelé chez toi cette année ! »

Témoignage de Marion, une jeune hospitalière :

« Pour ma part ce que je retiens, c’est l’ouverture de l’hospitalité à tant de vie, amenée notamment par la diversité des gens, en particulier les jeunes, les juniors, mais aussi les jeunes du camp des jeunes.

Je pense notamment à un groupe d’universitaires belges qui nous ont rejoint depuis 2 ans, un groupe pas forcément chrétien, avec des étudiants même parfois très très loin de l’Eglise. Le fait de pouvoir leur partager ce magnifique moment et de leur faire vivre ce magnifique service est franchement génial. Au bout de 5 jours de pèlerinage, c’est toujours un grand plaisir de les voir repartir avec cette belle expérience de vie, remplie de découvertes, de rencontres, et cela donne une bien autre image de l’Eglise que l’image noircie fréquemment véhiculée ! »

Quelques photos recueillies parmi des centaines de souvenirs :

Au revoir Patrick

Patrick Pelletier était né à Montereau le 19 juin 1957. Il avait été scolarisé à Chaumes-en-Brie. A l’âge de 9ans, il avait poursuivi sa scolarité à Guignes où il résidait. Alors qu’il était manutentionnaire à la biscuiterie de Guignes, au retour de son travail en moto, il fut accidenté le 14 octobre 1980. Après 8 mois de coma, Patrick restera tétraplégique à vie. Après 25 pèlerinages à Lourdes, tout le monde connaissait Patrick à l’Hospitalité. Il ne pouvait s’exprimer qu’avec des clignements d’yeux. Ce Patrick si attachant nous a quittés le 25 juillet 2010 à Coulommiers. Nous prions pour lui.

Le Père Lallemant devant les piscines avec Dominique Quidet de Meaux :

Notre ami Gonzague de Beton-Bazoche, paysagiste de son état a déposé son brevet de "rafraichisseur de pèlerins assoiffés à Lourdes", grâce à son pulvérisateur. Même l’hospitalité diocésaine de Nice n’y avait pas pensé !

Prier avec le signe de croix


Au nom du Père
Ma main sur le front,
je pense à Dieu.

Au nom de Son Amour immense,
je voudrais poser quelques
gestes d’amour...
je voudrais que ma tête soit
pleine à craquer
de milles manières d’aimer.

Au nom du Fils,
Ma main sur le cœur
je pense à Jésus.

Au nom de Son Amour immense,
je voudrais que son cœur
soit un jardin,
un jardin où fleuriraient
toutes ses paroles et tous ses actes.

Au nom du Saint-Esprit,
Ma main qui va d’une épaule à l’autre,
je pense à l’Esprit Saint.

Au nom de son amour qui circule,
je voudrais que les autres
remplissent ma vie
et que le grand vent de l’Amour
me pousse toujours à l’accueillir,
à rencontrer, à servir.

Cette prière et certaines informations proviennent du Bulletin de l’Hospitalité du Diocèse de Meaux. Pour plus d’information, veuillez vous adresser au secrétariat de l’Hospitalité du diocèse de Meaux :
tél. 01 64 42 98 61 ou portable de Jacqueline CHOLBI : 06 60 42 11 81

Le pèlerinage diocésain version 2011 aura lieu du 28 juin au 3 juillet. Le thème pastoral d’année sera :
Avec Bernadette, prier le Notre Père
Que vous soyez malades, pèlerins, hospitalier(e)s, servants d’autel, ou junior(e)s, vous êtes tous conviés à participer à ce pèlerinage diocésain.

Vous trouverez ci-joint un texte sous forme de témoignage, préparé par Lucien Guillaume, président d’honneur de l’Hospitalité.

Word - 33.5 ko





Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8