Bandeau
Site d’information de la paroisse de Crécy-la-Chapelle, Villiers-sur-Morin et Voulangis
Slogan du site

Site internet local d’information religieuse de Crécy-la-Chapelle, Voulangis, Villiers-sur-Morin.

Connaissez vous Radiodon ?
Alors, appelez vite le centre d’appel de Radio Notre-Dame
Article mis en ligne le 3 décembre 2010
dernière modification le 1er janvier 2012

par Joël
Imprimer logo imprimer
Radio Notre-Dame (100.7), ca n’est pas une radio ! Ce sont des hommes et des femmes qui cheminent avec vous dans la foi. Mais, c’est aussi une équipe de journalistes de talent, dirigée par le compétent Bruno Courtois, qui aborde tous les thèmes de la vie des hommes ; de la foi et la psychologie à l’actualité culturelle en passant par les débats et autres temps de réflexion, tous les sujets sont traités avec un regard d’amour.
La fraicheur d’Anne Gavini quand elle anime "La voix est libre" ou la patience de Chantal Bally quand elle reçoit le Père Guy Gilbert, pour ne citer qu’elles, témoignent de la richesse des journalistes de RND. Alors, pour soutenir cette radio qui ne vit que des dons de ses auditeurs, téléphonez au 0810 65 65 65 ou faites un don en ligne sur le site : http://www.radionotredame.net/

Un grand merci à toute l’équipe de Radio Notre-Dame
Il n’est pas possible de dire en quelques lignes toutes les joies qu’apporte cette radio chrétienne à ses auditeurs de plus en plus nombreux, chaque année. Des émissions aussi variées et entrecoupées de temps de prière, de chapelets, de l’angelus, de chants de louanges, de méditations, de témoignages de foi vibrants, de paroles d’évêques, etc. sont un vrai défi pour une radio présente sur la bande FM.

La qualité de ce média est superbe. Quand on sait que Radio Notre-Dame donne la parole aux prisonniers le dimanche matin, diffuse le chapelet à Lourdes tous les après-midi, retransmet les cérémonies de la Semaine Sainte depuis Rome ou s’en va, par solidarité, rejoindre les chrétiens d’Orient en Irak pour célébrer la Nativité avec eux le 25 décembre prochain, (et j’en passe), il y a de quoi être admiratif devant le travail accompli (depuis 1981) auprès de tous ces hommes et femmes de bonne volonté qui forment l’Eglise Universelle !

Bruno Courtois, directeur de la radio, Bruno.Courtois@radionotredame.com

Ecoutez la voix exceptionnelle et chaleureuse de Jean-Marc Croquez, suivez ses conseils et téléphonez au 0810 65 65 65
Merci Radio Notre-Dame, pour tout ce que vous faites. Bon courage à l’équipe des matinales composée de l’incomparable Louis Daufresne, de la croustillante Marion Duchêne. Julien Chavanne, dans ses annonces du matin a déjà cité des évènements qui se sont produits à Crécy-la-Chapelle. Merci à lui. Félicitations à Pierre Moracchini pour sa rubrique concernant la vie des saints et à tous les autres animateurs (La liste est longue et se trouve sur http://www.radionotredame.net/.


Pour faire que cette radio chrétienne continue son œuvre d’évangélisation, soutenons-là ! Radiodon, c’est jusqu’à samedi matin.

Aujourd’hui 3 décembre, nous fêtons Saint François-Xavier
Jésuite missionnaire (+ 1552)
Sixième enfant de Jean de Jassi, famille de grande noblesse et de petites ressources, il naît en 1506, au château de Xavier près de Pampelune.
Il quitte la Navarre pour faire ses études à l’Université de Paris. Il conquiert brillamment ses grades et reçoit une chaire au Collège de Beauvais. A Paris, il partage sa chambre avec un étrange étudiant, âgé de 40 ans, Ignace de Loyola. Au début, François-Xavier supporte mal celui que la pauvreté oblige à résider avec lui. Longtemps il résiste à l’ardeur évangélique de ce nouveau converti, homme de feu, qui répète : « Que sert à l’homme de gagner l’univers, s’il vient à perdre son âme ? »
Conquis, lui aussi, ils prononcent ensemble des voeux, le 15 août 1534 et fondent la Compagnie de Jésus, les « Jésuites ».
Lorsque le Pape demande des missionnaires pour l’Inde, François Xavier dit simplement : "Eh bien, me voici !" En 1541, il part pour Goa, ville portugaise, qu’il ramène à la Foi. Pendant une dizaine d’années, il travaille à la conversion des Paravers, pêcheurs de perles, près de Ceylan. Son ardeur et les nombreux miracles ont un succès extraordinaire. Pour porter plus loin l’Evangile, il s’adresse plus difficilement aux Musulmans des îles Moluques, puis fonde les premières communautés chrétiennes au Japon. Son désir de faire connaître Jésus-Christ est si grand qu’il projette d’aller en Chine, mais il meurt, le 2 décembre 1552, à l’île Sancian, en vue de la côte chinoise.
Canonisé en 1662, il est avec Sainte Thérèse de Lisieux, patron des missions.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8