Bandeau
Site d’information de la paroisse de Crécy-la-Chapelle, Villiers-sur-Morin et Voulangis
Slogan du site

Site internet local d’information religieuse de Crécy-la-Chapelle, Voulangis, Villiers-sur-Morin.

Notre-Dame de Peyragude
Article mis en ligne le 18 mai 2009
dernière modification le 26 avril 2011

par Jean-Michel
Imprimer logo imprimer
Notre-Dame de Peyragude est l’un des 3 lieux de pélerinages du diocèse d’Agen.
Situé dans la vallée du lot, juste en amont de Villeneuve-sur-Lot, vous ne pouvez manquer le promontoire sur lequel est construit le village qui l’abrite, Penne-d’Agenais.


Le sanctuaire de Peyragude existait déjà dès le début du christianisme. Peyragude, "pierre aiguë", pour désigner ce lieu surelevé laisse à penser fut probablement d’abord un lieu de culte Gaulois.


Une chapelle dédiée à Marie est construite sur ce rocher vers l’an 1000. C’est probablement la plus ancienne du pays nommément consacrée à Notre-dame-de-l’Assomption.
En l’an 1182, le duc de Guyenne et futur roi Richard Coeur de Lion fit bâtir un château fortifié à côté de la chapelle.
En 1212, le village de Penne fut détruit durant la guerre contre les albigeois par Simon de Montfort.
Plus tard, en 1373, Grégoire IX, Pape en Avignon demanda à l’évêque d’Agen de rebâtir la chapelle détruite et le sanctuaire.
Les guerres de religion ruinent à nouveau la chapelle. C’est à cette période que l’on situe l’histoire suivante : une enfant garde quelques moutons dans les ruines du château. La Vierge lui apparaît, lui demande une part de son pain, multiplie les pains dans le pétrin et laisse en souvenir dans les rochers une petite statue qui nous reste.


1653 : La peste sévit. Les échevins de Penne font le vœu de rebâtir la chapelle si la peste les épargne. Leur prière fut exaucée, la chapelle reconstruite et les pèlerinages prirent une ampleur considérable.
Pendant la révolution la chapelle déclarée bien public est vendue et démolie.
1842 : la petite chapelle est reconstruite

1896 : La première pierre de la basilique actuelle est posée. De Terre Sainte, des pèlerins ramènent la Croix de bois édifiée sur le rocher.


Ce n’est que le 11 septembre 1949 que Mgr Rodié consacrera la basilique sous le titre de « Cœur immaculé de Marie refuge des pécheurs ».
Notre-Dame de Peyragude est aujourd’hui une halte reconnue sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle et un lieu de pèlerinage.




Le village de Penne d’Agenais présente, par ailleurs, beaucoup d’attraits.
Outre une vue imprenable sur la souriante vallée du Lot et une campagne splendide, les rues anciennes, récemment réhabilitées, sont pleines de charme.




Culte :
A partir du mois de Mai jusqu’au mois d’Août :

- Tous les jours à 17 h prière mariale pour les Vocations

- Tous les mardis de 15 h à 17 h à la Maison Marie-Joseph Cassant un lieu « Espace Écoute » sera proposé.

- Tous les jeudis de 15 h à 17 h un prêtre sera présent, à 17 h Célébration Eucharistique.

Références :
http://www.ville-pennedagenais.fr
http://catholique-agen.cef.fr/site/638.html
http://notredamedepeyragude.site.voila.fr/



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8