Bandeau
Site d’information de la paroisse de Crécy-la-Chapelle, Villiers-sur-Morin et Voulangis
Slogan du site

Site internet local d’information religieuse de Crécy-la-Chapelle, Voulangis, Villiers-sur-Morin.

Pas de prêtre, pas d’Eucharistie (Vatican II)
Article mis en ligne le 10 mars 2010
dernière modification le 22 février 2012

par La rédaction
Imprimer logo imprimer

Le sacerdoce du Christ

Le sacerdoce est la plus grande preuve d’amour que Jésus-Christ ait jamais faite à la Création. Le curé d’Ars disait : « le sacerdoce, c’est l’Amour du coeur de Jésus. La messe, c’est le sacrifice total du Christ, le don total (le christianisme pratique la spiritualité du don), pour permettre à l’humanité toute entière de revenir auprès de Dieu, après avoir quitté l’Alliance (désobéissance de l’Homme).

Cependant, il est impossible de parler du sacerdoce des chrétiens sans se référer constamment au sacerdoce du Christ. Car Jésus a réalisé le sacrifice parfait (séparation de la Chair et du Sang). Il était le prêtre parfait (selon l’Ancien Testament) qui s’est offert comme victime parfaite (lui-même) sur un autel parfait (la croix). Une seule et unique messe a été célébrée par Jésus-Christ : elle a commencé le soir du Jeudi Saint quand il a lavé les pieds de ses apôtres (ablution, signe de purification avant le sacrifice qui sera remplacé par le sacrement du pardon après la Résurrection), continué le Vendredi Saint lors de sa crucifixion (avec la douleur de Marie, sa mère au pied de la croix), la descente aux enfers le Samedi Saint (pour relever les défunts= ceux qui n’ont plus de fonction) et inviter tous les morts à prendre avec Lui le Pain de la vie au Dimanche de Pâques, jour de la résurrection. Toutes les eucharisties célébrées par les prêtres, reliés à l’unique prêtre qu’est le Christ, sont reliées à cette unique Eucharistie. « Faites ceci en mémoire de moi. » Ce mémorial abolit l’espace et le temps. Le ciel est présent sur terre, toute la création partage la même louange.
C’est le lieu où chacun de nous peut être au plus proche de ceux qui nous ont quitté. Au cours de la messe célébrée ici, les chrétiens sont en communion avec le monde entier, céleste et terrestre.

Le sacerdoce des baptisés

Tous les baptisés que nous sommes, nous formons le Peuple de Dieu. Nous sommes tous :
- prêtre : de par le baptême, (St Jn 15) nous sommes greffés sur le Christ et donc participants du sacerdoce du Christ. Nous devenons alors les intermédiaires entre Dieu et les hommes. Nous sommes chargés de prier pour le monde, pour tous les hommes, ici bas et pour ceux qui nous ont quitté. Quand on est baptisé, on ne vit plus pour soi-même.
- prophète : parler du Père aux hommes, au nom de Dieu ; Il nous faut approfondir notre foi, pour en vivre, pour parler en Jésus-Christ et non de Jésus-Christ ;
- roi : Il nous faut annoncer la Bonne Nouvelle à toute la création, mais surtout servir les plus pauvres matériellement et spirituellement. Tout le peuple sacerdotal a pour mission de rendre compte de l’Espérance qui est en lui (première lettre de Pierre)

Qu’est ce qu’un prêtre ?

Notre pape Benoît XVI nous dit qu’il est un pont entre l’homme et Dieu ;
Il fait monter les prières des hommes vers Dieu et fait descendre les bénédictions de Dieu vers l’homme. C’est celui qui offre le sacrifice. Au moment de la communion il agit « in persona Christi » c’est-à-dire à la place du Christ. Il a la capacité réelle de médiation et de réconciliation entre Dieu et les hommes.

Qu’est-ce qu’un sacrifice ?
quelque chose que nous prélevons de ce que nous avons ou sur nous-même pour l’offrir. Le sacrifice peut être aussi spirituel. Le sacrifice, c’est le don.

Qu’est-ce qu’un mémorial ?

A la différence d’une célébration du souvenir ou d’un anniversaire, un mémorial abolit le temps et l’espace. Au cours de la messe nous sommes avec le Christ au repas du Jeudi Saint, nous le vivons comme si nous y étions, nous sommes avec lui jusqu’à sa résurrection. Mais au cours d’un repas, nous partageons la nourriture et la relation.
AUSSI UNE QUESTION FONDAMENTALE SE POSE A NOUS CHRETIENS : qu’apportons-nous à la messe ? Venons- nous en « consommateurs » recevoir tout du Christ ou bien venons nous avec nos joies, nos peines, les prières pour ceux qui en ont besoin autour de nous. Qu’est ce que nous offrons de nous en partage ?

Le sacerdoce ministériel
Depuis que Jésus a ordonné comme prêtres les apôtres le soir du Jeudi Saint, une chaîne continue s’est établie entre les 12 apôtres et les évêques, les prêtres et les diacres qui se sont succédés depuis plus de 2000 ans jusqu’à aujourd’hui. Le prêtre a pour première mission d’offrir Le sacrifice, de célébrer l’Eucharistie « Faîtes ceci en mémoire de moi ». Ensuite, alors, il peut dépenser toute son énergie à la mission et exercer tous les services inhérents à sa fonction (la prière, les sacrements, l’aide aux plus pauvres, etc.). De même, pour chacun de nous, par notre baptême, nous avons été régénéré (Genèse), nourrit du Pain de Vie, nous sommes inviter à vivre de l’Eucharistie pour ensuite partir en mission (sacrement de confirmation) :
Baptême – Eucharistie - Mission sont les trois sacrements de l’initiation chrétienne.

Prière pour les prêtres
(Sanctuaire d’Ars)

Seigneur Jésus, avec St Jean-Marie Vianney,
nous te confions tous les prêtres que nous connaissons,
ceux que nous avons rencontrés, ceux qui nous ont aidés,
ceux que tu nous donnes aujourd’hui comme pères.

Tu as appelé chacun par son nom. Pour chacun, nous te louons
et nous te supplions : aide-les dans la fidélité à Ton Nom. Toi qui
les as consacrés, pour qu’en Ton Nom ils soient nos pasteurs, donne-leur
force, confiance et joie pour accomplir leur mission.

Que l’Eucharistie qu’ils célèbrent les nourrisse et leur donne le courage
de s’offrir avec Toi pour les brebis que nous sommes.

Qu’ils soient plongés dans Ton cœur de Miséricorde pour qu’ils soient
toujours les témoins de Ton pardon.

Qu’ils soient de vrais adorateurs du Père pour qu’ils nous enseignent le
véritable chemin de la sainteté.

Père, avec eux, nous nous offrons au Christ pour l’Eglise : qu’elle soit missionnaire dans le souffle de Ton Esprit.

Apprends-nous simplement à les aimer, à les respecter et à les recevoir comme un don qui vient de Ta main, pour qu’ensemble nous accomplissions davantage
Ton œuvre pour le salut de tous.
Amen



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8