Bandeau
Site d’information de la paroisse de Crécy-la-Chapelle, Villiers-sur-Morin et Voulangis
Slogan du site

Site internet local d’information religieuse de Crécy-la-Chapelle, Voulangis, Villiers-sur-Morin.

Simple partage de la Parole (2010)
Article mis en ligne le 8 mars 2010
dernière modification le 22 février 2012

par La rédaction
Imprimer logo imprimer
Mon âme s’épuise à désirer le Seigneur !
Après la magnifique homélie dominicale (le 6 mars, 3ème dimanche de Carême) du père Aimé sur le désir que nous avons de Dieu justement, je suis bouleversée devant cette phrase si belle et si profonde !. Combien sommes nous à nous épuiser à désirer le Seigneur ? Est-ce possible dans une vie trépidante remplie de soucis, d’enfants à élever, de travail et de trajets à parcourir chaque jour ?

Où es-tu Seigneur ? Où peut-on te trouver aujourd’hui, au cours de notre journée de travail ?

Et je relis la première lecture du jour. Elie, grand prophète (messager de Dieu), mourant presque de faim a été rassasié par une pauvre veuve étrangère au peuple juif, comme Naaman, étranger lui aussi a été guéri par Elisée, grand prophète de ce temps-là !
De nombreuses fois dans la Bible, nous trouvons cette situation où Dieu veut nous dire que tout homme a quelque chose à nous dire ou à nous donner de la part de Dieu. Comment est-ce que j’accueille dans notre communauté celui qui est différent, celui qui arrive, celui qui n’est pas de notre culture ou celui qui n’a rien ?
Quelle est ma réaction première ?
Autrement dit, si j’essaye de découvrir un temps soit peu ce qu’il y a dans le cœur de celui qui m’est étranger je peux découvrir ce que Dieu veut me dire pour aujourd’hui.
Comment ne pas regarder, écouter celui que je rencontre dans le train, au travail, partout sans penser que Dieu peut se servir de lui pour me guérir, me donner une réponse à une question, me rendre service, m’apporter du réconfort, m’apprendre quelque chose, me transmettre quelque chose de Dieu ?

OUVRONS LES PORTES ET LES FENETRES DE NOS COMMUNAUTES ! C’est dérangeant mais tellement enrichissant et source de guérison intérieure.
Non seulement ouvrons-les, mais allons, nous les baptisés, au devant de ceux qui ont besoin de connaître Celui qui es la source de toute guérison !

VEILLONS A NE PAS RESTER ENTRE NOUS !



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8