Bandeau
Site d’information de la paroisse de Crécy-la-Chapelle, Villiers-sur-Morin et Voulangis
Slogan du site

Site internet local d’information religieuse de Crécy-la-Chapelle, Voulangis, Villiers-sur-Morin.

Message pastoral de Mgr Nahmias - 2eme dimanche de l’Avent
La participation aux messes est possible pour ceux qui le souhaitent, la "jauge" de 30 personnes n’existe plus
Article mis en ligne le 5 décembre 2020
dernière modification le 10 décembre 2020

par Joël
Imprimer logo imprimer

Bon temps de l’Avent, bonne marche vers Noël !

Chers amis,

Avec le premier dimanche de l’Avent nous entrons dans le temps de l’avènement, adventus en latin.

Qu’attendons-nous donc, avec tant de ferveur, qu’il nous faille célébrer par avance sa venue pendant quatre semaines ? Nous nous préparons à faire mémoire de la naissance du Messie, le sauveur des hommes.

Les lectures proposées par la liturgie nous feront relire les annonces prophétiques portées par le livre d’Isaïe et nous entendrons dans les évangiles les récits de la préparation de cette venue. Occasion pour nous de préparer nos cœurs et pas seulement nos maisons à la venue du Sauveur.

Noël est traditionnellement pour nos familles un rendez-vous de convivialité et de joie. Comment allons-nous, cette année, vivre ce moment ? La pandémie, la crise peuvent nous éloigner de la joie familiale mais rien ne peut nous enlever la joie d’accueillir le Sauveur, de se savoir aimé par Dieu. C’est un cadeau, à la fois personnel et communautaire.

Ainsi, toute l’Église, - et le monde avec elle -, est invitée à une attente et à une espérance joyeuses et apaisées pour préparer nos cœurs à la venue de Jésus, le Prince de la Paix. Laissons-nous transformer par la proximité de Noël et émerveillons-nous devant la crèche en cultivant notre désir de Dieu.

Dieu lui-même vient nous sauver. Le temps de l’Avent est ce temps où nous nous préparons à élargir notre cœur à la nouveauté radicale de la naissance de cet enfant à Bethléem. C’est aussi le moment où on installe les crèches. Les notions d’incarnation et de rédemption ne suscitent pas forcément spontanément de joie et de reconnaissance dans nos cœurs, alors que la vision d’une crèche nous ouvre à la bonté du projet de Dieu pour l’humanité. Je voudrais souligner la grande vertu pédagogique des crèches que nous installons dans nos églises et dans nos maisons. Saint François d’Assise a eu une idée de génie en donnant à l’Eglise cette belle tradition de la crèche. Que nous soyons jeunes ou plus âgés, nos crèches ont ce pouvoir de nous émerveiller, de nous mettre dans la joie et de nous conduire au cœur du mystère de la foi.

La crèche ne rappelle pas seulement un événement du passé, mais bien le fait que le Christ veut faire sa demeure en nous aujourd’hui. Elle a aussi une dimension missionnaire : n’hésitez pas à conduire amis, enfants devant les crèches de vos églises et profitez de ces moments pour faire une petite catéchèse. Peut-être, si vous le jugez possible, vous pourrez proposer que chacun adresse dans son cœur une prière à l’Enfant Jésus. La crèche que vous installerez dans votre maison représente aujourd’hui bien plus qu’une tradition, elle exprime la volonté d’accueillir Jésus au cœur de la vie familiale.

Je souhaite à chacun d’entre vous un temps de l’Avent heureux et apaisé, ainsi qu’une belle nouvelle année liturgique. Bonne marche vers la joie de Noël !

+ Jean-Yves Nahmias

Évêque de Meaux

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • 3-feuille_mensuelle_decembre_2020-2.docx
  • 54.9 ko / Word


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8