Bandeau
Site d’information de la paroisse de Crécy-la-Chapelle, Villiers-sur-Morin et Voulangis
Slogan du site

Site internet local d’information religieuse de Crécy-la-Chapelle, Voulangis, Villiers-sur-Morin.

3ème dimanche de Pâques 2018
Article mis en ligne le 14 avril 2018
dernière modification le 4 mai 2018

par Joël
Imprimer logo imprimer
Vous n’avez pas l’impression que les apôtres ont du mal à croire que le Christ est ressuscité ?
Le matin du premier jour, Pierre, après avoir été averti par les femmes, voit bien le tombeau vide. Il voit bien les bandelettes. Il reste dans l’étonnement. C’est tout. Serait-il comme les autres qui ne croyaient en la parole des femmes ?
Et le soir, quand les disciples d’Emmaüs ont raconté leur vécu, Pierre a-t-il cru ? Ce n’est pas certain. Rien d’étonnant d’ailleurs. Un apôtre a besoin des témoignages de ses frères et sœurs chrétiens. Et cela toute sa vie !

Pendant que les disciples d’Emmaüs racontent leur expérience, voilà que Jésus est au milieu d’eux.
« La paix soit avec vous ». Jésus vient consoler, avec des paroles de paix, les disciples remplis de peurs et de doutes. Sa présence leur apporte la paix. Il montre ses blessures, ils peuvent le toucher. Ce n’est pas un fantôme. Malgré leur joie, ils ne croyaient pas et se posent toujours des questions. Jésus n’hésite pas à demander s’ils ont quelque chose à manger. Jésus tient à manifester qu’il est vivant, le Vivant. Après, il aimerait bien qu’ils fassent un grand pas : croire à la résurrection grâce aux Écritures.

Grace aux Écritures nous découvrir le Christ ressuscité.
Dans la mesure où nous nous laissons habiter par la Parole de Dieu, le Christ fait demeure chez nous, en chacun de nous. C’est une demeure où les portes et fenêtres sont ouvertes.
Une personne qui se laisse habiter par le Christ ressuscité, devient obligatoirement accueil. Ainsi à travers une telle personne on peut toucher le Seigneur. Il y a là une présence du Seigneur. Pour le Seigneur, c’est une des manières d’être présent parmi les hommes.
D’une certaine manière, l’homme peut aussi le toucher à travers le corps eucharistique. Le Christ ressuscité s’y rend présent. En recevant le corps de Jésus, nous recevons le germe de notre propre résurrection Affermi dans la foi, nous pouvons être témoins du Christ ressuscité.

Tonny Wiertz, prêtre



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8