Bandeau
Site d’information de la paroisse de Crécy-la-Chapelle, Villiers-sur-Morin et Voulangis
Slogan du site

Site internet local d’information religieuse de Crécy-la-Chapelle, Voulangis, Villiers-sur-Morin.

Honneur au lieutenant-colonnel Arnaud Beltrame
Article mis en ligne le 31 mars 2018
dernière modification le 2 avril 2018

par Joël
Imprimer logo imprimer
En pensant à ce qui s’est passé à Trèbes, le 23 mars dernier, je ne puis m’empêcher aujourd’hui d’évoquer avec vous la vie de Saint Maximilien Kolbe...

Maximilien était un prêtre franciscain polonais, né à la fin du XIXeme siècle et passionné par les médias et les nouvelles technologies. Il avait, pour le compte du Vatican développé de nouveaux organes de presse et notamment des radios partout dans le monde, afin de ne pas laisser les ondes aux ennemis de l’Eglise.

En 1941, il est déporté par la Gestapo au camp d’Auschwitz. Alors qu’un homme de son baraquement avait tenté de s’enfuir, les kapos décident de sélectionner 10 hommes pour qu’ils soient condamnés à mourir de faim. Parmi ces derniers, un père de famille terrorisé à l’idée de ne plus revoir les siens. Le père Kolbe s’avance alors, et propose aux nazis de prendre la place de ce dernier. C’est accepté. Il verra mourir ses 9 compagnons d’infortune en les accompagnant par ses chants et ses prières, et mourra finalement fusillé deux semaines plus tard.

Maximilien Kolbe a été canonisé en 1982, et reconnu martyr par Jean Paul II.


Mais, le disait au cours d’une homélie un père dominicain de Lille, cet acte du don de la vie est plus qu’un acte héroïque, et n’a de sens que grâce à la résurrection du Christ. S’il n’y avait pas la vie après la mort que nous a promise Jésus, cet acte de sacrifice total serait complètement vain.

Puissent Sainte Geneviève de Paris, Sainte Patronne de la Gendarmerie et Saint Maximilien Kolbe accueillir auprès du Père, le Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8