Bandeau
Site d’information de la paroisse de Crécy-la-Chapelle, Villiers-sur-Morin et Voulangis
Slogan du site

Site internet local d’information religieuse de Crécy-la-Chapelle, Voulangis, Villiers-sur-Morin.

Préparation au baptême
Article mis en ligne le 9 novembre 2010
dernière modification le 16 octobre 2015

par La rédaction
Imprimer logo imprimer
Le premier contact est à prendre à l’accueil paroissial.
Pour les petits enfants (0 à 3 ans) :
Inscription 3 mois avant la date souhaitée. Celle-ci sera déterminée en fonction de vos désirs et des possibilités du secteur. La préparation est animée par Anne-Marie et Thierry Grondin. Téléphone : 01.64.63.06.31 et 06.03.40.75.09
Pour les enfants de 3 à 6 ans : inscription 6 mois avant la date prévue pour une mise en relation avec l’éveil à la foi.
Pour les enfants d’age scolaire, inscription à la catéchèse paroissiale ; à l’aumonerie, ou au MEJ (Mouvement eucharistique des jeunes).
Pour les grands jeunes, inscriptions au catéchuménat jeunes.
Pour les adultes, inscription au catéchuménat qui prépare les adultes au baptême, à la première communion et à la confirmation.
Les raisons qui conduisent les parents de jeunes enfants à demander pour ces derniers le baptême sont multiples. Cela va de la « tradition » familiale au souhait de confier son enfant à Dieu, de le placer sous Sa protection ou encore de transmettre des valeurs, lui permettre d’entrer dans la famille des chrétiens...

Cette courte énumération nous fait entrevoir l’infinité de facettes que comporte l’Amour sans limite de Dieu à l’égard de chacun de Ses enfants.

Nous remarquons aussi, lors de nos rencontres que pour certains parents, avoir fait ce choix, leur permet de renouer leur propre lien à Dieu et à Sa famille. Ils prennent conscience qu’à travers leur demande ils s’engagent à remplir leur rôle de témoin de Jésus Christ ressuscité auprès de leurs enfants qu’ils vont devoir guider et accompagner dans leur découverte de la foi.

Grandes sont aussi les notions d’accueil et de partage dans la démarche entreprise. Accueil bien sûr au sein d’une communauté mais aussi, outre le partage du parent avec son enfant de ce qu’il connaît de la vie de Jésus, soutien apporté par les prêtres et les laïques au sein de notre paroisse au travers de l’éveil à la foi, le catéchisme, l’aumônerie ou encore les mouvements de jeunes chrétiens.

Notre mission, au cours de ces réunions, consiste aussi parfois, à rappeler que même si l’on s’est éloigné, Le Seigneur est toujours heureux que nous revenions à Lui et qu’il n’est jamais trop tard ! Faire le choix d’offrir, ce cadeau qu’est le baptême, à son enfant, c’est aussi, répondre à un appel qu’il ne faut pas refuser d’ entendre.

Après ces échanges, nous réfléchissons sur le sens et l’importance des symboles que l’on retrouvera lors de la célébration du baptême. L’imposition des mains, l’eau, le Saint chrême, le vêtement blanc, la lumière, le signe de croix. Pour cette réflexion, nous tentons toujours de relier la signification de ces symboles dans la vie courante à celle plus riche qu’est leur sens pour nous chrétiens.

Par exemple lorsque l’on parle de l’eau on y associe, presque d’instinct le mot vie ! Mais lorsque l’on indique que cette eau peut aussi être perçue comme un danger de mort, par le souffle coupé lors de la plongée dans l’eau, vient l’idée d’une nouvelle respiration lorsque l’on relève la tête. Etre baptisé dans l’eau prend alors pleinement son sens : puisque c’est naître à la suite de Jésus ressuscité à une vie nouvelle.

Enfin, à ceux qui peuvent penser qu’en demandant le baptême ils ont « décidé » pour leur enfant il est rappelé que ce baptême devra être confirmé et que par là l’enfant devenu adolescent ou adulte exercera en toute liberté son choix d’apporter à son tour la bonne nouvelle autour de lui.

Les quelques lignes ci-dessus résument seulement quelques aspects de notre vécu des rencontres de préparation au baptême. Principalement, celles-ci nous font grandir dans la foi par les échanges que nous pouvons avoir avec les familles que nous rencontrons.

Ce que nous pouvons affirmer, c’est qu’en partageant et en discutant de nos convictions ou de nos doutes entre adultes ou avec ses propres enfants pour lesquels nous avons un jour demandé le baptême, nous recevons bien au-delà de ce que nous pouvons donner.

Thierry et Anne-Marie GRONDIN



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8